L’ombré hair ou tie & dye

Le tie and dye et l’ ombré haïr sont deux expressions différentes pour une seule et même tendance capillaire. L’ombré haïr est donc la coloration bicolore qui consiste à avoir des pointes plus claires que ses racines, ou des « racines XXL », selon l’interprétation, et la longueur de la crinière dont on parle. Même si un bel ombré haïr se fait désormais de manière asymétrique, ses mèches blondies ne remontent pas très haut vers les racines… Contrairement au sombré haïr.

Le bronde

 C’est là que ça se complique. Si le sombré est plus naturel et plus discret que l’ombré, le bronde est encore plus nuancé que ces deux colorations là (c’est pourquoi on le fait faire chez un pro) ! Sur la décoloration de base, le bronde va ressembler au sombré : les mèches ne sont pas éclaircies très fort, elles sont fines et remontent haut. Ensuite, on pose un « gloss » (couleur plus foncée) sur celles-ci pour les patiner et les fondre encore mieux avec le reste de la chevelure. Résultat : de beaux reflets dorés bien prononcés, ni vu ni connu.

Le sombré hair

 Le sombré est beaucoup plus subtil que l’ombré, c’est pourquoi son nom est si proche de la coloration originelle dont il est dérivé. La décoloration est moins franche qu’avec l’ombré hair et les mèches éclaircies sont plus fines. Elles remontent presque au niveau des racines par endroit et au final, le résultat est beaucoup plus naturel, car les deux couleurs se « fondent » mieux l’une dans l’autre. Le sombré hair , c’est la version haute couture de l’ombré hair, en somme.

Hair contouring

En maquillage, le contouring est une technique qui modifie visuellement la forme et les proportions du visage en travaillant sur un jeu d’ombre et de lumière avec des tons plus clairs et plus sombres. Le principe est le même… pour les cheveux et vous aide à redessiner les contours de votre visage.
L’avantage ? Votre couleur de base est conservée et vous n’aurez pas de retouche racine.

Babylights

Il s’agit ici de retrouver la couleur de son enfance grâce à un éclaircissement doux. Pour cela, on réalise des mèches très fines des racines jusqu’aux mi-longueurs et on poursuit avec la technique du painting jusqu’aux pointes pour accentuer l’éclaircissement.